2500 jeunes sensibilisés au Forum sur l’Entrepreneuriat Numérique Estudiantin (FENES) 2019 : Peut-on concilier études, entrepreneuriat et innovation ?

Tenu ce 31 Mai 2019 au Palais des congrès de Lomé, le Forum sur l’Entrepreneuriat Numérique Estudiantin (FENES) avait pour objectif de permettre aux participants de mieux cerner l’entrepreneuriat numérique et l’entrepreneuriat estudiantin, ainsi que son impact sur le développement économique et social du pays.

Aucours de ce forum qui a réuni près de 2500 jeunes, M. Boris HILLAH (Innov’up), avec à ses côtés M. Brice TCHAPNGA (GHIYADA Africa) , M. Dieudonné TCHABLY (AfricaCowokers) M.Ghislain YIBOKOU (Made In Togo) et M. Darwin AGBEWONOU ( Dashmake) ont eu lors du 3e panel à débattre sur la question de savoir si on pouvait concilier les études, l’entrepreneuriat et l’innovation.

Avec l’arrivée sur le marché du travail de 40.000 nouveaux demandeurs d’emplois chaque année, une politiques nationale de promotions de l’entrepreneuriat existe et vise à encourager les jeunes à prendre en main leurs avenirs à travers des initiatives économiques. Des dispositifs comme la Maison de l’Entrepreneuriat de Lomé (MEL) pilotée d’ailleurs par l’Université de Lomé, le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ), des incubateurs privés tel que INNOV’UP, sont des exemples de dispositifs issus de cette politique pour la promotion, le financement et l’accompagnement des initiatives des jeunes.

L’entrepreneuriat en milieu estudiantin est donc possible. Toutefois le jeune étudiant doit savoir choisir son projet entrepreneurial qui ne doit pas trop s’écarter de son cursus afin que l’expérience entrepreneuriale vienne servir l’expérimentation et l’approfondissement des concepts théoriques étudiés et lui éviter ainsi le dispersement.

La réponse était donc affirmative et unanime. Cependant pour concilier études et entrepreneuriat innovant, le jeune étudiant doit cultiver la discipline et acquérir  une bonne planification et organisation personnelle pour atteindre aussi bien ses objectifs scolaires qu’ entrepreneuriaux.

Ce panel a également permis de passer en revue les avantages et les éventuelles difficultés que comporte l’entrepreneuriat estudiantin.