Semaine Africaine de la Communication: Quelle communication pour un projet innovant ?

Du 21 au 25 mai 2019, l’Institut des Sciences de l’Information, de la Communication et des Arts (ISICA) en collaboration avec l’Université de Lomé, organise la deuxième édition de Africa Communications Week (la Semaine Africaine de la Communication).

Cet événement panafricain qui se déroule simultanément dans 14 pays africains a été officiellement ouvert à l’Auditorium de l’Université de Lomé par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Professeur Koffi Akpagana, et son homologue de la Communication, des Sports, et de l’Éducation à la Citoyenneté, M. Foli Bazi Katari, le 1er Vice-Président de l’Université de Lomé, le Professeur Komlan Batawila, la Directrice de l’ISICA, Mme Kouméalo Anaté, les Doyens et Directeurs des établissements et services centraux de l’UL, les Directeurs des établissements privés d’enseignement supérieur partenaires à l’organisation de la semaine, des patrons de presse et d’agences de communication, des chefs d’entreprises, des structures d’accompagnement à l’entrepreneuriat innovant ainsi que des étudiants et jeunes entrepreneurs. Au programme : une table ronde, des ateliers pratiques en blogging et arts plastiques, des rencontres d’échange entre professionnels de la communication.

INNOV’UP a été invité comme panéliste à la table ronde qui a suivi la cérémonie d’ouverture. L’objectif étant d’apporter des pistes de réponses au thème central de l’événement « L’Afrique : terrain d’innovation pour la communication ? ».

4 axes ont été retenus pour en débattre:

Axe 1 : Quelle communication pour un projet innovant ?

Axe 2 : L’Afrique : terrain d’innovation technologique pour la communication ?

Axe 3 : Innovation et financement participatif

Axe 4 : Innovation communicationnelle à Togo Cellulaire

Axe 5 : Création artistique africaine et communication

Acteur principal de l’accompagnement à l’entrepreneuriat Innovant, INNOV’UP en la personne de M. HILLAH Boris Julius Césarius, Consultant en système d’information et organisation, Business développeur chargé d’accompagnement en Innovation, marketing et vente, a été sollicité pour plancher sur le premier axe.

Après un premier témoignage d’un jeune entrepreneur sur son approche de communication pour sa startup innovante DASHMAKE, M. HILLAH à travers une démarche pédagogique, a présenté les concepts fondamentaux du projet innovant et les enjeux sous-jacents de la nécessité d’une communication pour un projet innovant. Parmi ces enjeux, les ressources limitées du jeune entrepreneur, l’instabilité des ressources humaines, les besoins de visibilités et d’attractivités auprès de la cible et des partenaires, l’espionnage dans un environnement fort concurrentiel.

Il a poursuivi en précisant que toute stratégie de communication dans ce contexte doit viser en premier, à travers une communication interne, à manager efficacement le capital humain pour parvenir à fédérer, impliquer et fidéliser les talents  sans lesquels l’innovation ne peut voir le jour.

Une fois cet objectif atteint, une communication institutionnelle devra être tournée vers la création et le développement de l’image de marque de la startup pour susciter l’intérêt de la cible et la confiance des potentiels investisseurs. Egalement des efforts de communications marketing et commerciales devraient être soutenus pour faciliter le changement de mentalité pour l’adoption de la solution innovante afin de générer des revenus pour la startup.

Toutefois dans un contexte d’innovation les risques d’espionnage industriel étant fortement élevés, l’Intelligence stratégique (démarche managériale intégrée, de maîtrise et de protection de l’information stratégique pertinente, dont l’objectif est de permettre de se développer et d’innover) doit soutenir l’élaboration de toutes stratégies et actions de communication.

Les canaux traditionnels ainsi que les canaux numériques contribueront à véhiculer le message souhaité. La startup devra donc faire preuve de discernement pour retenir le meilleur canal ou effectuer une juste combinaison pour avoir l’impact désiré avec les moyens disponibles.

Pour une jeune startup innovante, la recommandation serait de capitaliser sur les innovations technologiques pour communiquer sur son projet innovant.

La table ronde s’est poursuivie avec les interventions des autres panélistes sur les 3 axes suivants du thème de l’événement et a pris fin avec les questions-réponses.