Lancement officiel des consultations nationales des femmes dans le commerce de la ZLECAf : FEFA / INNOV’UP assure la mise en œuvre des consultations sur toute l’étendue du territoire nationale.

La présidente de la FEFA TOGO, coordinatrice nationale de INNOV’UP, madame Candide LEGUEDE a participé au lancement officiel des consultations nationales des femmes dans le commerce de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine (ZLECAF) ce jeudi 22 Juillet 2021 à la salle de conférence de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo (CCCIT). Etaient présents à cette cérémonie, le secrétaire général du ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, le représentant résident du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la chambre du commerce et d’industrie du Togo, le ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation.

Cette consultation vise à mettre en exergue les opportunités et les défis auxquelles sont confrontées les femmes dans le commerce interafricain.

La présidente de la FEFA a animé à cet effet une session d’information sur la ZLECAf, sa genèse et son calendrier de déploiement tout en mettant en exergue quelques cas pratiques d’opportunités et de défis.

La FEFA Togo est retenue pour conduire ces consultations nationales qui devront aboutir à un rapport diagnostic et de recommandations sur la question au Togo.

« Pour avoir une participation inclusive dans l’accord ZLECAf, on a voulu faire des consultations auprès des femmes entrepreneures pour d’abord faire un état des lieux. Avec la ZLECAf, c’est un grand marché ouvert où la concurrence est rude. Les femmes en général sont dans de très petites entreprises. Il va falloir trouver des moyens pour que ces femmes aussi puissent profiter des opportunités qu’offre la ZLECAf. C’est dans ce sens que le PNUD, l’ONU femme et le ministère du commerce iront sur le terrain pour parler avec les femmes et avoir leur avis sur la question. Ce protocole de la ZLECAf ne peut être basé que sur les besoins réels et donc il faut consulter les femmes pour connaître les défis auxquels elles sont confrontées. C’est le but de l’exercice lancé aujourd’hui » a indiqué Candide LEGUEDE, Présidente FEFA.